Revue Apprendre et Enseigner Aujourd’hui – Appel de textes

Appel de textes – Volume 9 no 1

La relation élève enseignant, au coeur de l’expérience pédagogique

Lorsqu’arrive septembre, de nombreux enseignantes et enseignants réfléchissent à l’organisation de leur classe, à leur préparation de cours, au contenu des matières à enseigner, au matériel pédagogique dont ils auront besoin pour mener à bien leurs tâches. Les savoirs scolaires à construire sont souvent au cœur de leur pédagogie. Leur formation initiale a toujours placé ces savoirs au centre de leur intervention pédagogique. Mais qu’en est-il de la relation qui sera construite avec les élèves qui les côtoieront quotidiennement? Si nous tournons notre regard vers les élèves, comment ceux-ci envisagent-ils leur rentrée scolaire? Est-ce le contenu qui préoccupe les élèves ou est-ce les relations qu’ils entretiendront avec leurs amis et leurs enseignantes et enseignants tout au long de leur année scolaire?

À la rentrée, plusieurs élèves, surtout au primaire, vivent une certaine inquiétude à l’idée de rencontrer leur nouvelle enseignante ou leur nouvel enseignant. Que dit la recherche à ce sujet? La recherche sur la relation élève enseignant est un champ d’étude relativement récent. Comme l’indique Michèle Venet, professeur titulaire du Département d’études sur l’adaptation scolaire et sociale de l’Université de Sherbrooke, pendant longtemps, la formation des enseignantes et enseignants était centrée en fonction des matières à enseigner, sur le contenu; mais la manière de transmettre ce contenu et la prise de conscience de la personne qui reçoit ce contenu étaient négligées ou mises de côté. Maintenant, on s’intéresse davantage à l’importance d’amener l’enseignante et l’enseignant à créer de bonnes relations avec ses élèves.

Plusieurs recherches ont montré les bénéfices d’une bonne relation entre l’élève et son enseignante et son enseignant. Une bonne relation permettrait à l’élève de développer de meilleures aptitudes sociales, tant en allant vers les autres qu’en étant accueilli par les autres. De plus, une bonne relation avec son enseignante et enseignant accentue ses chances d’avoir de meilleurs résultats scolaires tout au long de ses études.

Dans un tel contexte, quel est l’état des travaux portant sur la relation élève enseignant? Comment s’inscrit-elle selon les diverses approches pédagogiques? Quelle est l’approche préconisée de cette relation dans la formation initiale des enseignantes et enseignants? En quoi cette relation peut-elle être considérée comme une stratégie d’apprentissage efficace?

Le comité de rédaction de la revue est donc à la recherche de réflexions sur la relation élève enseignant, de témoignages touchant des projets qui constituent des modèles hérités de cette relation. Nous sollicitons donc vos propres expériences, vos réflexions et vos pratiques. Nous faisons appel aux enseignants, aux conseillers pédagogiques, aux professeurs et chercheurs universitaires ainsi qu’aux intervenants dans le milieu de l’éducation intéressés par cette thématique.

Date limite : 15 août 2019 

Envoi : louise.trudel@conseil-cpiq.qc.ca